Palpitations : une réaction du cœur qu’il faut prendre au sérieux

Ressentir des palpitations devant un film d’horreur , une situation de stress ou après avoir monté des escaliers, c’est normal. Le rythme des battements du cœur s’accélère en fonction des circonstances. Mais si le cœur se met à battre rapidement  sans raison apparente, une consultation est conseillée.

Palpitations ? Concrètement qu’est ce que c’est ?

Une palpitation ou des palpitations correspond au fait de ressentir ses propres battements cardiaques de façon désagréable (des battements cardiaques plus rapides, plus forts ou irréguliers). Elle peut  durer de quelques secondes à plusieurs heures, survenir quotidiennement  ou rarement,  être bien ou mal tolérés,  peuvent  être isolées ou   associés à d’autre signes clinique  comme un malaise ou une douleur thoracique .

Les palpitations sont-elles graves ?

Les palpitations peuvent être bénignes, mais dans certains cas elles peuvent correspondre à un vrai trouble du rythme cardiaque ou à une maladie du cœur ou d’autres organes (hyperthyroïdie) qu’il convient d’explorer et de traiter.
La crainte principale est une perte de connaissance en cas d’arythmie ou une angine de poitrine et un infarctus du myocarde si le rythme du cœur est trop rapide.

Quand faut-il consulter en urgence ?

Si les palpitations sont très rapides  ou sont associées à une mauvaise tolérance telle qu’un essoufflement, un malaise avec vertiges et perte de connaissance ou une douleur dans la poitrine, ou en cas de début et de fin brutaux, elles doivent être explorées en urgence par votre médecin traitant.

Comment faire le diagnostic des palpitations ?

Les circonstances de survenues sont intéressantes pour le médecin et il convient de les noter : à l’effort ou au repos, le jour ou la nuit.
Le médecin doit chercher aussi l’existence d’une maladie cardiaque ou extra cardiaque connue par le malade (maladie de la thyroïde, anémie), une éventuelle  prise de certains médicaments  (digitaliques, diurétiques, laxatifs, hormones thyroïdiennes…) ou d’excitants (caféine, cocaïne…).

Il pratiquera ensuite un examen détaillé avec prise du pouls et auscultation cardiaque et il complétera le plus souvent son examen par un électrocardiogramme (ECG).
Si l’électrocardiogramme est normal, mais que le les signes sont suffisamment évocateurs ou inquiétants, d’autre examens sont nécessaires : holter rythmique, échocardiographie et/ou épreuve d’effort…  et un bilan biologique est souvent prescrit en parallèle.

Quelles sont les causes de ces palpitations ?

Les causes des palpitations sont multiples, elles peuvent être déclenchées par  l’anxiété, le stress,  la panique, la caféine, le tabac , la chaleur, la ménopause chez la femme, le manque de sommeil, la fatigue, ou encore certains médicaments.

Certaines maladies cardiaques ou non cardiaques peuvent également être la cause :

  • L’anémie, l hyperthyroïdie, infections, inflammation, états fébriles, maladies surrénaliennes..
  • Maladie cardiaque : infarctus de myocarde, maladie rythmique (fibrillation auriculaire, extrasystoles..) …
  • L’hypertension artérielle

Seul le médecin peut faire le diagnostic de ces maladies.

Quelle est le traitement des palpitations ?

Le traitement de la maladie causant des palpitations permet de réguler le rythme cardiaque. Le médecin prescrit un traitement médicamenteux après avoir identifié l’origine des palpitations.

Peut-on prévenir la survenue des palpitations ?

Certains types de palpitations bénignes peuvent être prévenus avec des conseils très simples. Il est préférable d’éviter les excitants comme l’alcool, les boissons contenant de la caféine, le thé, et les drogues. Il faut essayer d’arrêter de fumer car le tabagisme peut représenter un facteur de risques d’apparition de troubles du rythme cardiaque.  La pratique d’une activité physique régulière, de la méditation ou de la relaxation permet de diminuer le stress qui est un facteur de risque important de la survenue des palpitations .

Vous avez un doute, une inquiétude ?

Pour toute information supplémentaire ou complémentaire, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire du site et/ou à appeler directement le standard.

Categories : Conseils